Plan Stratégique de Patrimoine : luttez efficacement contre la précarité énergétique de vos locataires

Plan Stratégique de Patrimoine : luttez efficacement contre la précarité énergétique de vos locataires

Le PSP, Plan Stratégique de Patrimoine, rend obligatoire l’anticipation de l’évolution du parc immobilier, l’adaptation de l’offre de logement à la demande et à l’environnement. Le PSP doit être renouvelé tous les 3, 5 ou 10 ans. Le PSP et la notion de précarité énergétique sont très liés. Mais qu’est-ce que la précarité énergétique ? Comment assurer le confort de vos locataires grâce au PSP ? Le Blog de Deepki vous dit tout sur la précarité énergétique.

Précarité énergétique : définition & chiffres clés

Avec le Plan Bâtiment du Grenelle de l’environnement, plus de 800 000 logements sociaux peu performants énergétiquement devraient être rénovés d’ici 2020. Cependant, il est primordial pour les bailleurs sociaux de ne pas faire augmenter les charges supportées par les locataires. En effet l’augmentation du prix de l’énergie peut fortement peser sur le budget énergétique des ménages aux revenus faibles.

Le PSP est constitué de quatre volets : technique, commercial, énergétique et financier. Le volet énergétique du PSP promeut entre autre la baisse des charges des bailleurs sociaux et donc celles des locataires. Néanmoins, la réduction des charges énergétiques peut mener in fine à la hausse de la précarité énergétique. On parle de précarité énergétique pour désigner les difficultés de certains ménages modestes ou mal logés à se fournir en électricité et gaz, les empêchant ainsi de satisfaire leurs besoins et d’obtenir un confort suffisant. Lorsqu’un ménage consacre plus de 10% de ses revenus aux dépenses d’énergie, on estime qu’il s’agit d’un cas de précarité énergétique.

À lire également : Bailleurs sociaux : comment aborder son PSP sereinement ?

D’après l’ADEME :
  • 3,5 millions de ménages disent souffrir du froid ;
  • 5 millions des ménages les plus modestes accordent 15% de leurs revenus aux dépenses d’énergie (logement et transport).

Les chiffres de l’Observatoire national de la précarité énergétique confirment la gravité de la situation : 12 millions de français souffrent de précarité énergétique.

À lire également : Tout savoir sur la précarité énergétique

Assurer le confort des locataires grâce au PSP

À partir du PSP, il est possible de limiter la précarité énergétique des ménages et d’assurer leur confort. Avant toute chose, il s’agit de faire le point sur la performance énergétique de vos bâtiments à travers la collecte de vos données déjà existantes. En croisant et analysant vos données patrimoniales, énergétiques et celles en open data, il devient possible de cibler les bâtiments trop énergivores de votre patrimoine et de définir des plans d’action priorisés en fonction de leur facilité de mise en oeuvre et rentabilité…

Le saviez-vous ?

Il existe des plateformes vous permettant de collecter automatiquement toutes vos données déjà existantes et de les centraliser afin de faciliter leur analyse. Cela permet entre autre de comprendre de la consommation énergétique de vos bâtiments et de repérer les “mauvais élèves” de votre parc afin de mener des actions d’efficacité énergétique.

La diminution de la consommation d’énergie et la réduction de la précarité énergétique des ménages vivants dans des logements ou immeubles peu performants ne sont pas toujours synonymes de lourds travaux de rénovation. Par exemple, il est possible dans un premier temps de :

  • Renouveler les équipements de chauffage, individuels ou collectifs ;
  • Remettre en état l’étanchéité des toitures, végétaliser des terrasses ;
  • Accompagner et sensibiliser les ménages dans l’utilisation des équipements ;
  • Remplacer les châssis non performants afin d’améliorer l’isolation.

Rénovation ou réhabilitation ?

On distingue la rénovation de la réhabilitation :

  • Lors d’une rénovation, la condition du bâtiment est améliorée par un changement de matériaux ou par le remplacement de parties endommagées par exemple. Il peut également s’agir d’une démolition.
  • Lors d’une réhabilitation, l’architecture est conservée et le confort intérieur est amélioré.

Cela vous permet également d’intervenir sur le volet commercial du PSP en augmentant l’attractivité de vos logements grâce à un plus grand confort pour les locataires. Vos bâtiments sont alors plus performants sur le plan énergétique et bénéficient d’une attractivité renforcée auprès des ménages !

La précarité énergétique en France est une réalité. Bailleurs sociaux, grâce au volet énergétique du PSP, il est possible d’améliorer le confort de vos locataires et de rendre vos logements sociaux bien plus attractifs ! Découvrez toutes les données qu’il est possible de collecter afin d’optimiser la consommation énergétique de vos bâtiments !

Pour aller plus loin :